S’inspirer avec Edvenn


    Podcast | Mission : traduction marketing avec Christophe Réthoré

    La traduction marketing, une nouvelle aventure chaque jour !

    Pour ce nouvel épisode du podcast Translate, nous avons échangé avec Christophe Réthoré sur son sujet de prédilection : la traduction marketing. Christophe Réthoré est traducteur spécialisé depuis plus de 20 ans et formateur chez Edvenn (dans cette formation). Il a travaillé dans le secteur de la publicité, en particulier dans les cosmétiques, ainsi que sur des sujets de marketing dentaire, entre autres. Il a coécrit le tout premier — et seul encore à ce jour — dictionnaire analytique de la distribution, un dictionnaire encyclopédique bilingue (anglais-français) qui fait toujours référence.

    Alors comment traduit-on un nom de marque de rouge à lèvres ? Comment le digital a-t-il changé la donne pour le secteur marketing ? Quels sont les sous-domaines les plus porteurs ? Comment évolue ce marché de la traduction marketing ? Quels types de documents traduit-on avec cette spécialisation ? Christophe Réthoré a répondu à toutes nos questions avec passion, au micro de Translate.


    💎 Découvrez notre formation 100 % en ligne pour devenir traducteur marketing > Cliquez ici


    Écoutez l’épisode



    🎧 Écoutez Translate sur votre plateforme de podcasts favorite 👉 Apple Podcasts | Google Podcasts | Spotify

    Cet épisode est le 6e de la série de podcasts Translate imaginée et produite par Edvenn, l’organisme de formation dédié à la traduction et à la rédaction technique. Pour réécouter les anciens épisodes, c’est par ici :

    👩‍🎓 Réussir sa reconversion professionnelle en tant que traductrice avec Éléonore Lovillo — Épisode 01

    🧭 Développer son activité en tant que traducteur indépendant avec Gaële Gagné — Épisode 02

    ⚙️ Découvrir le point de vue d’une agence de traduction sur la traduction technique avec Nicolas Desbordes — Épisode 03

    📊 Partir en immersion dans le quotidien d’une traductrice financière avec Nadège Tissier — Épisode 04

    📟 Découvrir le métier de rédacteur technique avec Laurence Pourelle — Épisode 05


    Christophe Réthoré au micro de Translate pour un podcast dédié à la traduction marketing

    Résumé de l’épisode & morceaux choisis


    Comment se porte le marché de la traduction marketing ?

    Si l’on veut se spécialiser en traduction marketing, il faut réfléchir au secteur dans lequel on va travailler. Même si j’utilise très peu les cosmétiques féminins, j’ai réalisé de nombreuses traductions sur ce sujet dans les années 90 pour des entreprises américaines qui souhaitaient exporter leurs produits vers le Québec.

    Christophe Réthoré

    C’est un marché vaste, avec de très nombreuses niches. La promotion y occupe une place importante (catalogues, circulaires promotionnelles…). Les supports utilisés sont variés, notamment pour la publicité (affiches, spots TV), de même que les domaines concernés, comme l’automobile ou le marketing dentaire, pour n’en citer que quelques-uns. Il va naviguer entre des sujets bien différents et pourra par exemple passer trois jours à traduire un seul mot — dans le cas d’un nom de marque par exemple — et poursuivre avec la traduction de livres entiers ou d’articles universitaires pour la communauté scientifique, qui impliquent donc d’importants volumes à produire.

    Avec l’apparition du marketing digital, qui prend de plus en plus de place, le marché de la traduction marketing est en pleine croissance.


    En quoi le digital a-t-il changé la donne pour les traducteurs spécialistes du marketing ?

    Tout a changé en fait. Forcément, 100 % des communications se font par mail. Le numérique a modifié en profondeur notre façon de travailler. Il y a tout un nouveau champ du marketing, avec le marketing digital. Il comprend un univers assez vaste constitué d’articles de recherche à traduire, de rapports d’étude de marché sur le digital, de jeux vidéo, de promotion immobilière en ligne, etc.

    Christophe Réthoré

    Quel est le portrait-robot du traducteur marketing ?

    Tout traducteur doit à la fois disposer de compétences techniques notionnelles, de compétences dans un domaine de spécialité (comme le marketing, le technique ou le médical) et de compétences linguistiques.

    Finalement, il y a trois pôles de compétences nécessaires pour être un bon traducteur marketing. À celles-ci, s’ajoutent aussi des compétences relationnelles. Il y a beaucoup d’« humain » dans la traduction. Il faut savoir gérer son client, savoir se vendre…

    Christophe Réthoré

    Qui sont les clients en traduction marketing ?

    Comme pour les autres domaines de traduction, il y a, en traduction marketing, deux types de clients : les clients directs et les agences de traduction.

    Travailler en direct avec ses propres clients est plus rentable, car il n’y a pas d’intermédiaire. Cependant, c’est aussi plus difficile puisque l’on a alors toutes les casquettes : chef de projet, traducteur… Parfois, on a besoin d’atteindre une certaine taille critique et/ou un certain degré d’expérience avant de se lancer avec ses clients en direct. De tels gages de fiabilité sont utiles pour convaincre des clients potentiels, notamment les multinationales.

    Il y a des clients directs auxquels on ne pense pas toujours mais qui peuvent présenter de belles opportunités, ce sont les grandes institutions telles que le Conseil de l’Europe, la Commission européenne, l’ONU ou le FMI. Pour les démarcher, cela se passe comme avec n’importe quelle entreprise : il suffit de décrocher son téléphone et de demander le responsable de la traduction de ces institutions… 

    J’ai parfois également travaillé avec des agences de traduction. C’est beaucoup moins drôle parce que forcément, on est payé 30 à 40 % moins cher puisqu’il y a une commission.

    Christophe Réthoré

    Une anecdote à partager ?

    Nous avons parfois affaire à des traductions un peu décalées… Il m’est arrivé de traduire des noms de marques pour des fabricants de produits cosmétiques américains, qui ciblaient le marché des adolescentes. J’ai par exemple traduit pour eux une liste de rouge à lèvres avec des noms un peu fantasques comme Gremlins ou Wish. Il s’agit de s’imaginer comment les adolescentes francophones au Québec et en France vont réagir. Comment adapter ce côté drôle, un peu décalé tout en se projetant dans une tout autre culture ? Là, il faut être créatif !

    Christophe Réthoré

    Quelle est la journée type du traducteur ?

    Il n’y a pas de journée type, sauf si on décroche un contrat de long terme, comme pour la traduction d’un livre de 500 pages par exemple.

    Le traducteur s’organise en fonction de ses contraintes et des besoins de son client du moment.

    Ce qui est bien quand on traduit, c’est qu’à chaque fois, on apprend de nouvelles choses. Pour bien traduire, il faut avant tout bien comprendre son texte. 

    Christophe Réthoré

    Comment avez vous pensé le programme de formation à la traduction marketing ?

    Cette formation à la traduction marketing permet à ses stagiaires de réaliser des traductions en respectant la terminologie et la phraséologie spécifique au domaine du marketing. Lors des mises en application, les stagiaires traitent un condensé des notions abordées dans des grandes écoles de marketing. On part d’abord des études de marché. On étudie ensuite le marketing stratégique à long terme. Et puis, on passe à sa déclinaison dans la vie de tous les jours avec le marketing tactique à court terme. On balaye ensuite secteur par secteur avec le comportement du consommateur, avec la publicité, avec la distribution…
    Un objectif : former des traducteurs spécialistes du marketing.

    Crédit photo : Juja Han

    Vous pourriez être intéressé par…

    Traductoscope : les événements de la traduction en 2024

    Traductoscope : les événements de la traduction en 2024

    Notre calendrier des temps forts et événements prévus pour les traducteurs en 2024 est en ligne C'est un rendez-vous désormais incontournable : la publication du Traductoscope. Edvenn vous a préparé un calendrier des principaux événements prévus cette année dans le...

    lire plus

    Les formations phares

    Traducteur financier

    Traducteur financier

    Devenez traducteur et traduisez dans le domaine de la finance. Accédez à un marché prisé et premium.

    Traducteur médicale

    Traducteur médicale

    Devenez traducteur médical et exploitez un marché premium à fort potentiel.
    Augmentez vos revenus et votre qualité de vie par la spécialisation !

    Traducteur technique

    Traducteur technique

    Devenez traducteur et exploitez un marché en croissance et aux volumes importants et réguliers.